La Nuit du Classique : Samedi 9 juillet 2016 à 21h

Pour sa quatrième édition de la Nuit du Classique, le Cercle T, en partenariat avec la ville de Tarascon, organise, dans  la Cour de la Cavalerie du quartier Kilmaine un concert très varié que nous interprètera ce soir-là l’Orchestre d’Avignon-Provence dirigé par Samuel Jean avec un subtil équilibre entre les grandes œuvres du répertoire, les découvertes symphoniques et des créations, de Beethoven à Mozart en passant par Hummel et le trompettiste Romain Leleu, Charlie Chaplin, Nino Rota et Harold Arlen.

Comme les années précédentes, Frédéric Lodéon  animera de tout son talent une soirée qui promet d’être mémorable.

La vocation de l’association Cercle T est de rendre la musique classique accessible au grand public de la région de Tarascon.

Tarascon et la musique

Tarascon, ville historique située à égale distance d’Avignon, Arles et Nîmes est au cœur de la Provence. Sa vocation musicale est ancienne.

Le château de Tarascon, forteresse médiévale la mieux conservée de France a accueilli la célèbre Cour du Roi René. Mécène et poète, le roi René d’Anjou, comte de Provence a fait prospérer les villes d’Aix-en-Provence, Avignon et Tarascon. Fasciné par l’histoire de ce roi, Darius Milhaud, né à Aix-en-Provence a composé «La Cheminée du roi René », une des pièces de musique de chambre les plus populaires du XXe siècle.

Né à Tarascon en 1668, le compositeur Jean Gilles, dit de Tarascon, est connu pour son Requiem, joué notamment aux funérailles de Jean-Philippe Rameau et de Louis XV.

La collégiale royale Sainte-Marthe, chef d’oeuvre de l’art roman, abrite un orgue dont le spectaculaire buffet polychrome a été classé.

Enfin, Tarascon s’enorgueillit de disposer d’un ravissant théâtre à l’Italienne, l’un des plus remarquables de Provence, qui fut inauguré par une représentation du Barbier de Séville de Rossini en 1888.